Comment passer son permis moto ?

On veut éviter les embouteillages en centre-ville, c’est pour le travail, il existe de nombreuses raisons pour se décider à passer son permis moto.  Les épreuves peuvent paraître difficiles, mais pas impossibles. Elles peuvent même être réussies du premier coup avec une bonne préparation.

La partie théorique

Avant de pouvoir utiliser la voie publique, il faut comprendre les règles qui régissent la circulation. La partie théorique est une étape importante qui consiste à apprendre et à connaître par cœur les différents types de signalisation pouvant être rencontrée, tels les marquages au sol, les panneaux, etc. Chaque signalisation rencontrée requiert une action de la part du conducteur. Il s’agit donc d’assimiler une certaine quantité d’information par le biais de support de cours comme le cahier/livre, un DVD ou sur internet. Rien ne vaut une bonne révision.

La piste ou le plateau

La première phase de la partie pratique consiste à conduire sur une route fermée.  La phase plateau se divise en trois parties où il faut, dans un premier temps, manipuler la moto sans contact. C’est-à-dire utiliser les différents boutons, manettes et poignets, les signalisations manuelles à faire dans certains cas, ainsi que le comportement général du conducteur. Vient ensuite la conduite à vitesse réduite, et enfin à vitesse normale. Le calme est primordial. Il faut arriver à dominer la peur, et effacer les mauvaises images qui peuvent entrer en tête. Il est parfois nécessaire de sur ses temps libres, sur une piste dégagée par exemple avec l’aide d’un ami. Sachez que cette épreuve est notée, et qu’on peut être éliminée. N’hésitez pas à avoir plus d’heures de cours pour réussir à passer son permis moto.

La circulation en situation réelle

Vient enfin la dernière partie où il faut conduire sur la route. Vous connaissez déjà le Code de la route, et arrivez à maîtriser la moto. Il s’agirait donc de mettre ce qu’on a appris en situation réelle. Le plus important est de maîtriser le stress et l’environnement. Ne vous concentrez pas sur le guidon, mais gardez la tête droit et regardez devant. Prenez conscience des éventuels obstacles, et ne paniquez surtout pas. Le but est de réussir à conduire la moto là où vous voulez allez, le tout en respectant les signalisations et une bonne distance de sécurité. Une excellente astuce est de s’habituer aux bruits, au vent, à l’allure et la vision d’un motard avant l’épreuve, avec quelqu’un d’expérimenté.

Comment acheter une moto d’occasion ?
Achat moto : concessionnaire ou particulier ?