Moto : comment fonctionne un détecteur de chute ?

Pour les propriétaires, les accidents de moto peuvent coûter cher surtout en zone non-habitée. Cela peut peser lourd, raison pour laquelle un détecteur de chute est nécessaire. Cet appareil permet de sauver la moto et surtout des vies. Comment ça fonctionne ?

Les messages liés au détecteur de chute

Le fonctionnement d’un détecteur de chute dépend généralement du type de dispositif choisi. Généralement, les motards optent pour des boîtiers connectés ou des détecteurs de mouvement. Ce sont des modèles créés spécialement pour les motos. Ils détectent les chutes avant qu’elles n’arrivent. Ils envoient une notification si le risque d’écroulement du véhicule est imminent.

Ces dispositifs sont intégrés au cadran ou aux roues. Ils sont dotés de Bluetooth ou d’infrarouge qui détectent la distance de la moto par rapport au sol. Lorsque la différence est minime, un message d’alerte est envoyé. Dans la plupart des cas, il s’agit d’un renseignement pour les proches du propriétaire pour les prévenir d’un accident. Si vous souhaitez en savoir plus, visitez le site Georide.fr.

Le système de coupure automatique

Certains boîtiers détecteurs de chute enclenchent automatiquement la coupure du moteur en cas d’incident critique. Mais il s’agit généralement d’un boîtier connecté pour moto.

Ce capteur est ainsi conçu pour éviter les problèmes de dé-jaugeage ou de dysfonctionnement éventuel de l’appareillage. En gros, il est destiné à protéger la moto. C’est pour cela qu’il est couplé au moteur. En cas d’accident, le boîtier calcule rapidement les paramètres de chute et envoie un signal au moteur. Ce dernier est coupé immédiatement. Il envoie également les données collectées sur le Smartphone du conducteur ou de ses proches, et leur informe de la nouvelle.

Cas des applications pouvant détecter les chutes

Certaines applications peuvent détecter les chutes. C’est le cas sur une moto connectée. Le système comprend souvent un starter kit, un accéléromètre, un capteur d’inclinaison et une fonction Bluetooth. Et en cas d’accident, l’application envoie une alerte sur votre Smartphone pour informer d’une chute dangereuse. Et ce, même si vous êtes sur la moto.

L’idée de coupler un accéléromètre à un capteur de déclivité permet d’assurer est simple. Le signal d’alerte n’arrive que lorsqu’une mésaventure survient. Lorsque le motard couche donc la moto volontairement, l’application n’envoie pas de notification. En effet, la moto peut être inclinée pour faire des figures ou pendant les réparations. Ainsi, ces applications sont suffisamment intelligentes et perfectionnées pour faire la différence entre une chute précédée d’une forte accélération et une simple inclinaison.

Comment protéger sa moto du vol ?
Quel site d’équipement choisir pour sa moto ?